Trouvailles et nouveautés - Blogue de Rando Québec
Trouvailles et nouveautés
Cet article est publié dans la revue d’hiver 2019 (en kiosque)

Une couverture historique 

Il y a 155 ans, l’armée de l’Union sortait vainqueur de la bataille de Gettysburg, en Pennsylvanie. Une victoire qui allait permettre à l’Union de remporter éventuellement la Guerre de Sécession, en 1865, et de mettre fin à l’esclavage dans le sud des États-Unis. Selon des historiens, près de 40 000 Canadiens-français auraient combattu pour cette armée. Ces soldats ont sans doute bénéficié de la chaleur des couvertures de laine Woolrich qui ont été confectionnées pour soutenir l’armée du nord pendant la durée du conflit de 1861 à 1865. Encore aujourd’hui, l’usine reproduit ces couvertures légendaires de couleur grise pour tenir au chaud les adeptes de plein air. La version moderne est encore aussi solide, bien qu’elle soit composée de 80 % de laine provenant du sol de la salle de découpe. L’autre 20 % est du nylon. Combien ? 185 $. 

Randonneur dromadaire 

Pourquoi faudrait-il constamment porter un sac à dos ou un sac d’hydratation pour étancher sa soif dans les sentiers de raquette cet hiver? Le manufacturier californien 686 a développé un manteau avec un système d’hydratation intégré qui permet de libérer vos épaules. La veste GLCR Hydrastah est munie d’un réservoir à la hauteur de la taille pouvant contenir près de 750 ml d’eau. Un petit tuyau situé au niveau du col permet la distribution du liquide. Doté à la fois d’un tissu imperméable et qui respire, ce manteau coupe-vent dispose d’une pochette pour le téléphone, une autre pour le baume à lèvre, de guêtres pour les mains, de deux ouvertures pour aérer le corps, ainsi que de poignets ajustables. Les modèles féminin et masculin sont vendus tous les deux 400 $ canadiens.

Des bâtons passe-partout 

Le grand avantage avec des bâtons de marche pliables, c’est leur côté pratique. On en a besoin ? On les déploie. On peut s’en passer ? Clic-clac-cloc, ni vu ni connu, on les remballe dans le sac à dos. Un facteur non négligeable pour le transport des bâtons si on prévoit un voyage de trek outre-mer. Ce sont tous ses éléments qui ont inspiré le manufacturier de Seattle MSR à fabriquer les nouveaux bâtons Dynalock Ascent. Composés de fibre de carbone renforcé de Kevlar, ces bâtons ultralégers pèsent moins de 454 g chacun. En plus de disposer d’un mécanisme à déploiement rapide, ces bâtons offrent jusqu’à 20 cm d’ajustement. Autres points positifs : les poignées allongées sont faites de mousse EVA et des rondelles d’hiver sont incluses pour les sorties dans la neige. Ces bâtons sont vendus 159 $ la paire.

Avoir de l’électricité en tout temps 

Et si le courant électrique pouvait vous suivre partout, partout, partout lors de vos randonnées ? C’est ce que vous propose la nouvelle création de Goal Zero : le Yeti 1400, une batterie portable au lithium. Ce bloc d’alimentation, qui doit être entreposé entre 0 et 40 degrés Celsius, dispose d’une capacité de 1 428 Wh pouvant recharger et alimenter des appareils de 5 à 120 volts. Ce qui comprend grille-pain, cafetière, machine à gaufre, y compris tous les gadgets électroniques dont plusieurs d’entre nous ne peuvent plus se passer…même en plein air. L’appareil, qui pèse tout de même près de 21 kg, peut être rechargé à l’aide d’une prise murale (25 heures) ou d’un panneau solaire (14 à 112 heures selon la dimension du panneau). Très pratique en cas de panne de courant. Son prix : 2 250 $. Panneaux solaires, vendus en sus. 

(légendes photo) 

  1. Couverture Gettysburg
  2. Veste GLCRHydrastah
  3. Bâtons de marcheDynalockAscent de MSR  
  4. Batterie Yeti1400 de Goal Zero
Claudine Hébert

Claudine Hébert

Une grande curiosité et surtout de nombreuses occasions d’établir de précieux contacts avec les gens. Voici les deux principaux éléments qui animent cette journaliste pigiste de carrière qui multiplie les sujets d’articles depuis ses débuts à la station de radio CISM en 1993. Que ce soit le sport amateur ou la rénovation résidentielle, les finances personnelles ou le tourisme d’affaires, le succès d’une PME ou dénicher des accessoires pour la randonnée, l’essentiel, dit-elle, c’est l’histoire qui se dresse derrière tous ces sujets.
Total
11
Partages