Le mérinos, en toute saison | Blogue de Rando Québec