Dormir perché dans les arbres | Sans trace - Blogue de Rando Québec
Dormir perché dans les arbres | Sans trace

Situé à Saint-Faustin-du-lac-Carré, les Refuges Perchés offrent des hébergements pas comme les autres. Construits sur le territoire du parc Écotouristique des Laurentides, chacun des 10 refuges s’intègrent de façon originale à son environnement. On y valorise aussi les principes du Sans Trace. En plus, les sentiers de randonnée débutent à votre porte.

Dormir dans un refuge perché est une expérience assez hors du commun. Je pouvais parfois sentir les pas de mon ami qui marchait vibrer jusque dans le lit où j’étais assise! Il ne faut toutefois pas avoir peur, ces habitations ont été construites par une compagnie spécialisée (Vivre Perché). Vous pouvez même trouver sur leur site Web les détails techniques de ce type d’habitation.

Bien sûr, vivre ce genre d’expérience n’est pas que du luxe… Au contraire, j’ai trouvé que nous étions très impliqués dans notre propre confort, car il nous fallait gérer les moindres détails. Le genre de truc dont on ne souci pas nécessairement lorsqu’on loue un chalet moderne où l’eau courante et l’électricité est chose normale.

Principes Sans Trace

Avez-vous déjà entendu parler du Sans Trace? Connaissez-vous? Au total, on compte 7 principes Sans Trace, et les Refuges Perchés les ont adoptés et les ont intégrés dans presque toute leur documentation : surtout la gestion des déchets. D’abord, on nous incite à faire comme à la maison : trier ce qui est poubelle, recyclage et compost. Rapportez toujours tout ce que vous avez apporté! Ensuite, dans la gestion de l’eau, on demande de récupérer notre eau sale (eau grise) et de la verser dans l’endroit indiqué. Un autre aspect qui peut sembler évident… ne pas uriner n’importe où! Et encore moins depuis le balcon de votre refuge… Finalement, on retrouvait aussi des rappels de ne pas arracher l’écorce des arbres, puisque cela les protège.

 

Randonnées

Il y a une dizaine de sentiers balisés dans le parc Écotouristique des Laurentides. Le sentier du Tour-du-lac (1) est tout simplement hypnotisant. La diversité de la forêt et ses essences d’arbre donnent des décors constamment changeants. Parfois, d’énormes monolithes bordent le sentier, et plusieurs ponceaux permettent de traverser des ruisseaux ou des milieux humides. Certaines zones en bordure du lac du Cordon (le plus gros des trois lacs du parc) sont très bien dégagées de sorte qu’on peut voir la rive de l’autre côté! Environ à mi-chemin, un petit abri a été construit pour permettre une pause en toute saison.

Si vous dormez dans les Refuges Perchés, les frais d’accès sont inclus. Toutefois, si vous être seulement venu randonner, il faut payer si vous êtes âgés de plus de 18 ans.

Dominique Caron

Dominique Caron

Après un baccalauréat en communication, Dominique flirte longtemps (et encore aujourd’hui) entre le monde du plein air et de la culture. D’origine abitibienne, c’est à Montréal qu’elle complète son DESS en journalisme et se lance dans la belle aventure de la vie de pigiste. Elle pratique aussi la photographie, d’ailleurs ses amis lui reprochent souvent de prendre un peu trop de photos (et de poser trop de questions). Dominique est rédactrice en chef chez Rando Québec.

Total
114
Partages