Découvrir la Vallée des Glaces de Charlevoix | Blogue de Rando Québec
Découvrir la Vallée des Glaces de Charlevoix
Ça y est! Après plusieurs années à rêver de ce projet, le parc national des Hautes-Gorges-de-la-rivière-Malbaie inaugure sa première ouverture en saison hivernale.

Depuis la reprise du territoire au début des années 2000, la Société des établissements de plein air du Québec souhaitait déjà partager l’accès aux paysages sous le couvert neigeux aux amateurs de plein air. Toutefois, plusieurs défis, surtout logistiques, se dressaient devant eux : l’accès routier et le service d’électricité.

En effet, les 23 km de route depuis Saint-Aimée-des-lacs n’étaient pas déneigés. Peu de gens pouvaient donc se rendre très loin, à l’exception de quelques propriétaires de chalets dans le coin qui arrivaient à circuler avec une motoneige. Désormais, l’accès jusqu’au Centre de service du Draveur est possible en voiture. Le reste du transport dans ce parc linéaire est assuré par la navette des glaces. Ce petit bus sur chenilles arpente le territoire, longeant la rivière Malbaie, à partir du chemin multifonctionnel qui rejoint le secteur des chalets Écho (camping du Cran en été) jusqu’au secteur de l’Équerre.

Le service d’électricité était sans doute le plus gros défi : financier et technique. Mais voilà que depuis le 14 décembre, une ligne d’électricité alimente le parc. Fini les génératrices! Toutefois, il faudrait attendre encore quelque temps avant de voir apparaître du réseau cellulaire dans le parc…

À vivre

Sentier de la Rivière-Malbaie (7,1 km)

Ce sentier linéaire reliant le secteur de l’Équerre au Centre de services du Draveur est définitivement un des sentiers les plus spectaculaires. Comme son nom l’indique, le parcours permet de marcher sur la rivière entièrement gelée, au creux de cette vallée. Le paysage se révèle différemment : encore plus grandiose. Le dénivelé est pour ainsi dire presque nul! On passera devant la célèbre Pomme d’Or, lieu d’escalade de glace, et la pointe aux Inukshuks. Pour vous rendre au secteur de l’Équerre, empruntez la navette des glaces.

Sentier de la Chute-du-Ruisseau-Blanc (2 km)

Avant de vous lancer sur la rivière Malbaie, il est possible d’emprunter ce petit détour qui en vaut la peine. Et oui, encore de la glace, mais cette fois-ci tout droit sortie d’une chute en altitude. Le parcours qui vous y mène est fait de petites descentes et montées bien ponctuées.

Sentier le Riverain (9,2 km)

Du pont des Érables jusqu’au Centre de services du Draveur, comptez environ 4h pour complétez ce parcours. On y longe la Malbaie, mais cette section est encore en eau vive même à l’hiver. Les feuillus dépourvus de leurs feuilles laissent paraître les montagnes au loin et découpent la lumière sur la neige. Les points de vue donnent toute une perspective sur le territoire du parc et de sa vallée.

Pour tous les détails, cliquez ici

et ici pour la carte des sentiers

Dominique Caron

Dominique Caron

Après un baccalauréat en communication, Dominique flirte longtemps (et encore aujourd’hui) entre le monde du plein air et de la culture. D’origine abitibienne, c’est à Montréal qu’elle complète son DESS en journalisme et se lance dans la belle aventure de la vie de pigiste. Elle pratique aussi la photographie, d’ailleurs ses amis lui reprochent souvent de prendre un peu trop de photos (et de poser trop de questions) Dominique est Rédactrice en chef chez Rando Québec.

Total
70
Partages